· 

Thérapie de Couple

Thérapie de Couple


Le couple connaît parfois des aléas qui le mettent en danger : conflits réguliers, infidélité, manque de communication, diminution du désir...

 

C’est peut-être le moment d’entamer une thérapie pour faire un point. 

 

Si certains couples attendent que la crise soit bien en place avant d’entreprendre une thérapie, celle-ci est aussi un moyen de gérer les petits désaccords du quotidien. Dans la plupart des cas, il ne faut pas attendre que son couple explose pour consulter ensemble.

 

A quel moment consulter ?

 

Comme pour une thérapie individuelle, il est conseillé de consulter dès que l’on se sent mal, qu’il commence à y avoir des incompréhensions, des tiraillements, des doutes, une souffrance.

 

Le plus tôt est le mieux pour parvenir à relancer la dynamique du couple.

 

 

Doit-on consulter même s’il n’y a pas de désaccord dans le couple ?

 

Oui, une thérapie est toujours bénéfique au couple. C’est même très sain, cela permet de partir sur de bonnes bases et d’apprendre d’emblée à bien communiquer et se connaître.

 

 

Qu'est-ce qu'une thérapie de couple ?

 

La thérapie de couple est un moyen d’apprendre à voir son partenaire sous un autre angle, peu importe la durée de la relation. 

 

La thérapie de couple s’intéresse au lien qui unit les deux personnes.

 

Si ce lien est malmené, on va essayer de comprendre comment il s’est mis en place et ce qui ne fonctionne plus aujourd’hui.

 

Elle permet de réengager le dialogue et de mieux s’écouter. Au fur et à mesure, elle aide à mieux extérioriser ses besoins enfouis et  à être plus attentive aux attentes intimes de son partenaire.

 

 

Quelles sont les raisons de consulter les plus fréquentes ?

 

Il y a une forte demande chez les couples rencontrant des problèmes de confiance entre les partenaires, d'attentes non satisfaites, de déceptions, d'ennui du quotidien, difficultés sexuelles, problèmes dans les familles recomposées, etc.

 

 

Quel rôle joue le thérapeute ?

 

Le cabinet est un espace sécurisé et bienveillant, on y vient pour se dire les choses sous un autre angle, pour s'écouter différemment, échanger attentivement.

 

Le thérapeute reste totalement neutre. 

 

Il pose des questions de manière bienveillante dans une approche systémique et analytique. Le thérapeute peut aider à analyser les comportements passés et actuels de chaque partenaire et le fonctionnement du couple dans la vie quotidienne.

 

Le thérapeute va aider le couple à définir un objectif commun et à identifier les besoins et les moyens individuels pour y parvenir.

 

 

 

 

Si la thérapie permet au couple de remettre à jour le contrat de vie à deux, il arrive aussi qu’elle en scelle la fin.

 

Il ne s’agit pas forcément de faire revivre le couple par tous les moyens. Ainsi, une thérapie peut être couronnée de succès et se finir pourtant par une séparation. L’important est de comprendre ce qui se joue et surtout la responsabilité de chacun. Il faut que la décision soit prise en conscience des deux côtés. Même si le couple se sépare, la thérapie aura au moins permis de se quitter sans rancœur. 

 

 

 

Quelles sont les attitudes à éviter ? 

 

Il ne faut pas attendre que les choses aillent très mal pour venir consulter.

 

La thérapie est souvent perçue comme la dernière chance pour le couple, qui a aggravé les problèmes en pensant les résoudre.

 

Les relations intimes sont probablement là où on est le plus sensible et là où nos comportements ont un impact très fort.

 

Attention aussi à ne pas mentir ou essayer de cacher des choses thérapeute, comme une infidélité. Cela ne marchera que si les deux parties jouent la carte de la sincérité. Réparer son couple, c’est redevenir authentique dans les interactions avec l’autre, en étant tourné vers lui ou elle plutôt que de s’opposer, apprécier ses différences sans craindre les conflits et se rappeler qu’un couple se fonde sur l’intérêt des échanges positifs